20 November 2018
10h-13h

Université Saint-Louis - Bruxelles
43, Boulevard du Jardin botanique
1000 Bruxelles
Belgique

Séance de séminaire avec Nastassja Martin

Les âmes sauvages

Nastassja Martin, anthropologue et diplômée de l’École des hautes études en sciences sociales, est une spécialiste des populations arctiques. Elle sera présente lors du prochain séminaire du CES pour nous parler de son premier livre Les Âmes sauvages : Face à l'Occident, la résistance d'un peuple d’Alaska. (La Découverte, 2016). Couverture de l'ouvrage de Nastassja Martin : Les âmes sauvage

Un livre issu de sa thèse dirigée par Philippe Descola, dans lequel elle esquisse l’ontologie environnementale propre à l’Occident qui traverse les actions menées par les pétroliers, les écologistes, les missionnaires et le pouvoir législateur en Alaska (cf. les suites de l'Alaska Native Claims Settlement de 1971) et ce, en-deça des différences qui semblent pourtant opposer ces acteurs.  Elle présente également le monde des Gwich'in, un des peuples premiers d'Alaska, qui résistent à l'injonction occidentale et réussissent à maintenir leurs pratiques de chasse et de prédation dans des territoires pourtant protégés et contrôlés. Ainsi, l'auteure fait cas de l’incapacité du monde occidental à absorber l’édifice cosmogonique et territorial de ce peuple. Lors de la discussion qui suivra la présentation, nous aimerions aborder avec l’auteure les forces et apories de l’approche ontologique des questions territoriales ainsi que la place accordée aux revendications des peuples premiers par les tribunaux dans un contexte transnational.