24 November 2020
10h - 12h
REPORTÉ

Le conflit du personnel volant de Ryanair en faveur de conditions de travail décentes. REPORTÉ

En raisons des mesures de sécurité mises en place contre la propagation du coronavirus et suite aux nouvelles recommandations du Conseil National de Sécurité, le CESIR a décidé de REPORTER la séance de séminaire. Nous espérons pouvoir l'organiser dans le courant du mois de janvier - février. Nous vous tiendrons informés via notre site, infolettre et page Facebook.
 

 

Descriptif :

Ce conflit social de longue haleine mené par le personnel navigant de Ryanair apparaît hautement symbolique parce que, d’une part, il s’est déroulé dans une entreprise « low cost » typique de l’économie néo-libérale et que, d’autre part, il a été porté, à partir de 2018, par des travailleurs souvent jeunes, précaires, avec peu ou pas d’expérience du monde du travail et évoluant à distance des organisations syndicales. Avec la politique explicitement antisyndicale de l’entreprise et l’usage d’une main d’œuvre déterritorialisée, ce conflit fait partie des « conflits improbables ». Fait historique, il a donné lieu à l’une des premières grèves transnationales à l’échelle européenne. Cette grève a aussi été largement victorieuse, du moins, vue de Belgique. Elle permet de réfléchir à la construction de l’action collective dans un contexte marqué par une mise en concurrence généralisée et une multiplication des entraves à la mobilisation.   
  
Avec Jean Vandewattyne, sociologue, professeur à l’UMONS, Bruno Bauraind, Secrétaire général du GRESEA et Meike Brodersen, chercheuse à l’ULB (Metices).